Qu'est-ce qu'on risque ?


Pas grand chose. Rien de très lourd dans la balance juridique...

Personne ou presque n'a été arrêté par la Police.
De quoi nous accuser ? D'éteindre un néon qu'on peut rallumer facilement ? On ne dégrade rien et c'est réversible.

Difficile d'évaluer le préjudice subit par un commerçant et causé par l'extinction d'un néon. Ce n'est pas le cas quand on paie un certain prix un espace publicitaire et qu'il est taggé par exemple. Les commerces ne paient pas pour avoir le droit de laisser allumé leur enseigne de néon la nuit... Comment évaluer le manque à gagner des 3 passants qui seraient tentés de revenir car ils ont vu un article qui pourrait leur plaire dans la vitrine ?



Est-ce que quelqu'un a déjà été interpellé pour avoir éteint un néon ?undefined
Pour vous dire toute la vérité, oui,
mais c'est un groupe qui avait vu gros. Ils ont passé 2 heures au poste mais c’est tout, ni amende ni poursuite. Ça dépend aussi de chaque policier, certains voient des groupes le faire comme c'est arrivé à Lyon, et les laissent faire puisqu'ils constatent que rien n'est cassé et que ça rend plutôt service... Nous en avons croisé à Paris (voir vidéo "112") mais ils ne sont même pas sortis de leur voiture. Mais dans un excès de zèle on ne sait jamais. Il vaut donc mieux éviter de croiser la Police sans autant en avoir peur car nous restons dans la légalité.

En résumé, si on respecte le matériel, on ne risque rien de significatif, ni menottes, ni garde à vue, ni amende et au pire un passage au poste de Police. A vous de juger si ça vaut le coup mais il suffit de peser entre le nombre d'actions revendiquées et le nombre de problème : un seul.

Responsabilitéanonymous-copie-1.jpg
La responsabilité des actes du Clan du Néon devrait se dissoudre dans une communauté aux limites indéfinissables... Voire se reporter sur la collectivité qui n'impose pas d'éteindre les néons des commerces. Que personne ne soit accusé en particulier. C'est une responsabilité collective de ne pas gâcher l'énergie. Un individu n'a pas à supporter le poids de cette responsabilité, ce n'est pas une question de courage mais s'il fallait absolument tout sacrifier pour lutter contre les néons restés allumés la nuit ça serait révoltant. C'est pourquoi nous avons fait le choix de l'anonymat plus ou moins strict. N'importe qui devrait pouvoir être derrière ces pseudonymes, ces perruques et ces lunettes. Surtout quand dans d'autres villes en France, différents groupes du Clan du Néon signent leurs actes en donnant l'adresse du blog et ils ont raison. Peut-être que des grosses entreprises ayant les moyens trouveraient quelque chose à opposer à ces actions mais contre qui ?


Risques physiques...OUI-NON.png
Le plus gros risque est peut-être de mal retomber et de se fouler la cheville voire de s'écorcher un peu les mains si on ne porte pas l'équipement recommandé sur ce blog. On ne vous conseille pas non plus de toucher à autre chose que le boîtier NEON aisément reconnaissable, pour ne pas risquer de s'électrocuter. Sinon, toucher le boîtier en plastique est absolument sans risque. Nous n'avons jamais entendu parler d'une mauvaise expérience mais nous préférons prévenir. Ne mettez jamais votre doigt dans "l'œil" du levier du boîtier, vous risqueriez de vous le coincer. C'est aussi de l'escalade pour laquelle on nous recommande de ne jamais mettre les doigts dans les points d'ancrage des dégaines au risque de vous arracher le doigt. Baissez le levier avec le plat de la main !


Appel à compétences
Si vous avez des connaissances juridiques et que vous trouvez des lois, décrets... qui parleraient des néons, enseignes lumineuses ou éclairages privés sur l'espace public ou alors des éventuelles peines auxquelles le Clan du Néon en général et ses membres en particulier s'exposeraient, n'hésitez pas à nous en faire part. C'est aussi ça l'esprit, que cette démarche soit collaborative et participative.

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés