Mercredi 30 mars 3 30 /03 /Mars 14:00

logo_minitere_dev-dur.gif Les textes de loi en préparation paraissent bien dérisoires par rapport à l'urgence de la situation au Japon (enfin c'est trop tard pour eux devrait-on dire). Mais ça permet de nous rassurer sur le pouvoir des politiques et de la démocratie représentative... qui pourrait mieux marcher et de nous rappeler surtout que c'est lent, c'est long pour que ça bouge d'où la naissance de notre action il y a maintenant 3 ans.

 

Merci à tous ceux qui nous envoient des courriels pour nous avertir de tel ou tel scandale, dénoncer un néon allumé dans leur bourg (mieux vaut l'éteindre vous-même c'est plus efficace) ou de ce projet de décret plus exactement en rapport avec le Grenelle 2. Nous sommes un peu des politiques puisque la consultation s'arrêtait le 11/03/2011... Mais on a quand même envoyé un mail aux personnes concernées au ministère.

 

Preuve que le combat contre les néons allumés est bien dérisoire et qu'il ne faudrait pas se détourner des vrais enjeux environnementaux comme la production d'énergie électrique en elle-même (Dali pourrait nous en raconter de bonnes !), même si ce combat est symbolique, un lecteur nous a envoyé une estimation de la consommation des néons :

(en prenant la base du prix du kWh à 0,10€ alors que c'est plutôt vendu -pour les particuliers en tout cas- à 0,13€ TTC chez EDF avec le tarif bleu règlementé et 0,15€ TTC chez ENERCOOP ; et 90g de CO2/kWh*)

Pour des tubes fluorescents (néons) de dernière génération un mètre de tube éteint pendant une heure par jour permet d'économiser :1.97 Kg de CO2 et 1€.
Pour l'éclairage avec LED, les chiffres sont légèrement inférieurs.
Pour des tubes fluorescents (néons) anciens un mètre de tube éteint pendant une heure par jour permet d'économiser 2.53 Kg de CO2 et 1,75 €

 

On vous le disait, c'est symbolique.

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/

http://carrefourlocal.senat.fr/textes_reference/

http://www.envirolex.fr/presse/environnement/actualites/2185/

 

On a pas compris pourquoi les enseignes (qui sont enfin considérées comme de la pub) ne seraient pas éteintes dès que le commerce ferme et plutôt qu'à minuit comme le propose le décret. Ça fait un faux signal urbain tel "c'est ouvert" alors que la boutique peut être fermée. L'économie d'énergie oui mais c'est pas seulement ça. La lumière guide les pas des passants qui cherchent une pharmacie ou un tabac ouvert (c'est selon) et un néon allumé c'est super pratique pour repérer une boutique ou un commerce ouvert. Mais s'il est fermé c'est du gâchis et surtout c'est ABSURDE, à moins de favoriser la pub lumineuse dans les rues.


La pub des enseignes et vitrines allumées avec ce décret sera limitée mais pas nulle. C'est déjà ça mais c'est dommage de faire les choses à moitié étant donné l'urgence de faire des économies d'énergies et la difficulté de faire bouger les consciences et les gens.

 

*dans les autres pays, les tarifs de l'électricité et le rejet de CO2 sont différents à cause du nucléaire principalement. Il faudrait également prendre en compte le coût de retraitement des déchets sur des milliers d'années et le risque (et le coût) en cas d'accident dans ce cas de figure. Ce qui n'est évidemment pas le cas.


Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Catégories

PHOTOS et revue de presse

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés