Samedi 3 juillet 2010 6 03 /07 /Juil /2010 12:00

 

Ce que ni Ségo ni Sarko ne savaient lors du débat avant le deuxième tour des élections présidentielles en mai 2007 : 80% de l'électricité produite en France est d'origine nucléaire.

 

Cela signifie que l'énergie électrique consommée, malgré tous nos efforts pour la réduire, produit une quantité certaine de déchets nucléaires, dont on ne sait toujours pas quoi faire faut-il le rappeler !

 

Partant de ce constat, ne pourrait-on pas promouvoir une forme de production d'électricité, qui ne produirait ni déchets nucléaires, et pas trop de gaz à effets de serre ? Même si l'énergie la moins polluante est celle que l'on consomme pas, on a besoin d'électricité.

 

Depuis le 01/07/2007, la libéralisation du marché de l'énergie a été étendue aux particuliers. Une occasion de choisir d'autres fournisseurs qui garantissent et investissent dans une énergie sans nucléaire. S'il fallait répondre à la question pourquoi changer... Mais cela ne va pas forcément dans le sens d'économies sur les factures mais plus dans une quête de sens.

 

Si nous savons que 80% de l'énergie que l'on consomme chez EDF est d'origine nucléaire, d'autres fournisseurs proposent de l'énergie électrique 100% NON nucléaire. N'est-ce pas une façon de dénoncer activement le fait qu'on nous impose de consommer de l'énergie nucléaire ? C'est une façon en tous cas de revoir le paradigme de l'énergie en France :

- aujourd'hui et depuis 40 ans : "avec le nucléaire, l'énergie électrique n'est pas chère donc on n'isole pas les logements, on les chauffe avec des grilles-pains et on verra plus tard pour les déchets. (et on laisse les néons et l'éclairage public allumés toute la nuit car c'est difficile d'arrêter un réacteur nucléaire donc autant dépenser l'énergie)"

- demain ? : "on paie le vrai prix de l'énergie propre et on assume notre responsabilité pour les millénaires à venir, on essaie d'en consommer de moins en moins en isolant les logements ou en éteignant les lumières bêtement allumées parce que c'est précieux, ça coûte cher et ça pollue"

 

Le site kelwatt.fr, visiblement sponsorisé par Direct Energie, un des nombreux fournisseurs d'énergie (ce qui présage d'une parfaite objectivité), a le mérite de rassembler les liens vers tous les sites des autres fournisseurs parfois difficile à trouver. Le site en répertorie 10, nombre qui en étonnera plus d'un.

 

kelwatt-aide-au-choix---avec-pub-direct-energie--jpg

A propos des déchets du nucléaire, nous vous invitons à regarder le reportage de Eric Gueret et Laure Noualhat diffusé sur Arte, (en VOD seulement) qui tente de décrypter ce problème qu'on oublie trop facilement : que fait-on des déchets radioactifs issus de la production d'électricité en France ? Ce documentaire pose surtout la question de la responsabilité de nos générations qui consomment de façon irraisonnée de l'électricité en faisant cadeau à 6000 générations à suivre, de déchets ultimes qui resteront radioactifs pendant 200 000 ans et que l'on sait à peine stocker proprement.

 

Les lobbys de l'énergie ont tous leurs sites "éducatifs" souvent comiques :

 

TOTAL : où l'on trouve des formules comme "au cœur des progrès humains, les énergies sont notre quotidien" ou "de la fission à la fusion, le nucléaire est en pleine évolution" (sauf qu'on a toujours pas trouvé la fusion...) : le site Planète énergies


AREVA : "le nucléaire est-il une énergie durable ?", ils posent la question à un expert qui s'appelle Bertrand Barré (ça ne s'invente pas !)


Ecrire un commentaire - Voir les 23 commentaires
Retour à l'accueil

Catégories

PHOTOS et revue de presse

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés